Un groupe n'a d'intérêt que s'il produit de la valeur ajoutée !

Publié le par Agriculture de groupe Oise

Actuellement, partout en France, les groupes de développement sont confrontés à de fortes mutations : diminution du nombre des agriculteurs, agrandissement des structures, démobilisation des personnes, modification des formes d'engagement, apparitions de nouvelles formes d’actions collectives (exemple : les groupes projet) en parallèle des structures de développement « classique » (les CETA, GDA…),…

Dans ce contexte, le comité d’orientation Agriculture de groupe & développement local a émis le souhait d'anticiper, et pour cela, a sollicité Trame-FNGeda pour s'engager dans un projet de "Modernisation de l'action collective". Il s'agit : 

    - d'exprimer nos besoins de changement pour faire perdurer les groupes de développement parce que dans l'Oise, on croit à cette formule humaine de partage d'expériences, d'acquisition d'informations, à cette formule bien souvent pionnière et source d'innovations 
    - de construire une vision à long terme : quel type d'organisation voulons-nous demain ? quelles actions mettre en oeuvre pour atteindre cette organisation ?

La première réunion a eu lieu vendredi 26 juin avec 13 représentants des groupes et des petites régions; Ce projet sur 2 ans va nous emmener à analyser le fonctionnement des groupes de développement : ce qui marche, ce qui ne fonctionne pas et pourquoi ? Que faut-il changer ? Quels groupes les adhérents veulent-ils  pour demain ?


La prochaine étape, pour l'automne 2008 : diagnostiquer le fonctionnement de 2 groupes de développement du département. Cette étape sera peut-être démultipliée auprès d'autres groupes.

Un groupe pilote a été constitué. Il est composé de Olivier Pilat (Odase), Hervé De Smedt (Adane), Cyril Rousseau (Oredap), Christine Mylle(Cernodo), François Mellon (Comité d'orientation) et Emmanuel Rouyère  qui a accepté de prendre la responsabilité du suivi de l'action.

Débattez dans vos groupes et faites remonter vos attentes à un de ces responsables...
A suivre ...

Commenter cet article